Les Architectes du Bois: Maisons bois, tout projet bois, écologique et bioclimatique.
UN PROJET? "Contact"ou Appelez Eric Peloy architecte dplg, au: 0952 405 607 (tarif appel local depuis un poste fixe)
Construire écologique:
 Construire bioclimatique / Construire biologique / Maîtiser l'isolation / Maîtriser la consommation énergétique / Préconiser la technique de construction bois / Déjouer les inconvénients du bois
Construire bioclimatique
80% du comportement général de la construction en terme de confort et de coût de fonctionnement découleront des atouts naturels de votre terrain, s'ils sont judicieusement exploités.
Nous appliquons systématiquement les principes du Bioclimatisme sur tous nos projets.




Construire biologique
La lame de fond environnementale qui modifie en profondeur notre société touche avant tout les bâtiments, où nous passons le plus clair de notre temps.
Les Architectes du Bois sélectionnent constamment les meilleurs techniques et matériaux pour générer un maximum d'impact positif sur notre cadre de vie et notre environnement.
Ainsi, la structure de nos b’timents est en règle générale majoritairement en bois. Parfois, le contexte du projet peut imposer une structure maçonnée ou métallique. Dans tous les cas, nous privilégions un isolant et des matériaux les plus naturels possibles, et selon vos moyens, nous proposons aussi des solutions alternatives. Le secteur de la construction et de l'immobilier est le troisième plus grand pollueur de la planète après les transports et l'industrie! Agissons maintenant!

A titre d'exemple, une maison de 180m2 peut stocker jusqu'à 50 Tonnes de Carbone dans sa structure! Pour mémoire, cela équivaut à la pollution générée par une vie entière de circulation automobile...




Maîtriser l'isolation thermique
Nous renforçons systématiquement l'isolation sur tous nos bâtiments.
Depuis de nombreuses années, toutes nos bâtiments sont très performants. Aujourd'hui, chaque construction est au minimum aux normes BBC 2012, et la plupart dépasse ces valeurs très contraignantes pour tendre vers des bâtiments passifs, voire positifs.




Maîtriser la consommation énergétique
D'une conception bioclimatique réussie couplée à une isolation renforcée découlent des systèmes de chauffage et de climatisation moins chers en installation et coût de fonctionnement.
En fonction de vos contraintes et de vos besoins, nous vous conseillons sur la stratégie à adopter, et les modes de chauffage à privilégier.
Parmi nos favoris: VMC double flux, chauffage solaire, poêle à bois ou granulé...





Préconiser la technique de construction bois
Il est indiscutable que le matériau bois est incontournable pour construire écologique aujourd'hui. Nous restons cependant ouverts aux autres techniques, que nous pouvons intégrer dans votre projet.
Ainsi, il est par exemple possible de réaliser des immeubles R+4, avec des normes accoustiques et thermiques satisfaisantes.
Quel que soit votre budget et votre projet, nous vous aidons à chiosir parmi les 5 grandes familles constructives que comporte le BOIS:

1°) La Fuste:
-Historiquement, la première technique utilisée pour se protéger du froid, aussi bien dans le grand Nord que dans les Alpes, fût celle des madriers massifs empilés, qu'ils soient de section carrée ou ronde.(Un très bel exemple de construction artisanale est à voir dans le film de Nicolas Vannier, "Le dernier Trappeur".)
Cette technique trouve aujourd'hui sa perpétuation moderne avec quelques passionnés, etconnaît un certain engouement. Nous sommes prêts à vous accompagner, en collaboration étroite avec des compagnons fustiers, à concevoir et construire votre projet.


2°)Madriers (ou rondins) empilés
C'est la déclinaison moderne et industrielle de la fuste, avec une technique similaire, mais en utilisant des sections calibrées, rabotéés et ponçées.
On utilise des technologies de contrecollage qui permettent de minimiser les phénomènes de travail du bois. En dépit d'énormes contraintes architecturales et techniques, elle offre de nombreux avantages et est en pleine mutation pour s'adapter à des paysages plus urbains.
La draconisation des normes thermiques impose d'en augmenter les sections, (et donc le coût), pour être dans des épaisseurs acceptable règementairement. On s'oriente donc aujourd'hui vers un doublage avec un isolant pour limiter les épaisseurs de bois.C'est souvent la technique de prédilection de l'autoconstruction. Son caractère assez rustique lui permet de s'implanter dans les campagnes sans trop de difficultés. Nous avons réalisé dans une petie commune de la Nièvre, la première construction publique en madrier massif empilé. (ici)


3 °) L'ossature bois :

C'est la technique la plus en vogue actuellement car elle combine un coût relativement peu élevé, une mise en oeuvre rapide, une grande liberté architecturale et de multiples possibilité d'aspects et de styles.
Historiquement, c'est la technique des pionniers de l'ouest américain, qui permettait de construire rapidement des villes entières. On en trouve l'origine en Europe avec les maisons à colombage, toujours debout depuis des siècles. 90% des maisons aux Etats-Unis et 35% dans ls pays du Nord sont construites avec cette technique. Avec un enduit extérieur, rien ne distingue une maison en ossature d'une maison en dur.
La part de main d'oeuvre avec cette technique est très importante, et ne souffre pas la médiocrité...La tendance est de trouver des murs de plus en plus épais, et aussi de plus en plus perspirants, afin d'obtenir une atmosphère intérieure la plus saine possible....
C'est également la technique la plus appropriée pour surélever des bâtiments.

4 °) Le sytème poteau poutre :
Bien que d'apparence novateur, c'est un sytème constructif utilisé dans tous les pays du monde depuis des siècles.
Aujourd'hui, grâce à l'évolution des techniques modernes, c'est un procédé qui permet de grandes audaces architecturales.
Suivant les essences utilisées, on peut obtenir une infinité de styles, et en utilisant le lamellé-collé, on peut envisager des portées sans poteaux allant jusqu'à 120 mètres avec des formes très libres.
On utilise aujourd'hui beaucoup de systèmes mixtes, qui intègrent des parties en structure poteau-poutre avec charpentes traditionnelles dans des édifices en ossature bois.



5 °) Les panneaux contrecollés

Cette technique venant du Nord-Est européen offre de multiples avantages qui en fond un substitut naturel et écologique du béton armé. De grands panneaux contrecollés (sans formaldhéydes) préfabriqués sont montés à une vitesse record sur site, pour constituer des bâtiments offrant de multiples avantages: Parois et toitures sont ainsi perspirants et massifs, la finition intérieure est en bois et obtenue immédiatement, sans surcoûts. L'isolation renforcée naturelle par l'extérieur supprime tous les ponts thermiques. Cette technique que nous préconisons souvent permet même de monter des immeubles sur plusieurs étages. Nous avons réalisé plusieurs maisons aux styles très différents. (ici ou ou encore ici par exemple)





Déjouer les inconvénients du bois
Hormis les nombreux avantages de la construction bois, nous avons intégré et déjoué dans nos projets les aspects qui peuvent être perçus comme négatifs:

) L'intégration au site:
Il n'est pas obligatoire d'avoir un aspect bois en façade. Un enduit similaire à celui d'une construction en dur peut tout à fait être mis en oeuvre. Ainsi, nos constructions peuvent être édifiées partout en france, même en secteur protégé, avec tout style d'architecture.


) L'entretien :
La possibilité d'apposer un enduit en façade ramène la construction bois aux mêmes exigences de ravalements que n'importe quelle méthode constructive. La solution enduit est d'ailleurs moins chère, mais aussi moins écologique...

Si vous préférez un aspect bois en façade et si l'entretien vous rebute,il existe (outre les substitus artificiels), de nombreuses solutions:
Certaines essences vieillissent très bien et se patinent avec le temps, pour arborer de belles couleurs gris argentées.

Si vous souhaitez un rendu absolument homogène, le traitement thermique des bois (rétification) leur confèreront au bout de quelque mois à l'air libre une très belle et harmonieuse patine argentée. Les bois généralement employés sont d'origine européenne, et accèdent ainsi à une classe supérieure de dureté.

Si vous préférez stabiliser la couleur d'origine, cela est possible avec des bois qui incorporent pendant le processus de rétification de l'huile naturelle imprégnant ainsi à vie le coeur du bardage.

Si vous préférez personnaliser vos façades avec des couleurs, opaques ou transparentes, cela est tout à fait possible en employant des bardages dont la tenue est garantie 10 ans. L'entretien est ainsi similaire à celui d'une maison classique.


3°) Le feu :
Le comportement du bois face au feu défie les idées reçues. C'est en effet un matériau possédant l'une des meilleures résistances à la combustion. Loin d'augmenter les risques d'incendie, il brûle lentement sans transmettre sa chaleur aux parties voisines et sans dégager de fumée toxique. Sa stabilité provient du fait qu'il ne se dilate pas et n'éclate pas à la chaleur (comme le font les constructions métalliques ou en béton), les dangers d'effondrements immédiats sont donc nuls. Les portes pare-feu ou coupe-feu sont le plus souvent en bois.
De plus la réaction du bois face au feu est prévisible et planifiable. C'est parce que le bois conserve toutes ses propriétés mécaniques et portantes sans déformation à haute-température que l'on peut évacuer occupants et matériel en toute sécurité.
Le danger viendrait donc plutôt des isolants utilisés, qui peuvent avoir selon les matériaux des comportements catastrophiques en cas d'incendie. Encore une raison de privilégier des choix naturels comme la fibre de bois par exemple, qui se consume lentement au lieu de s'enflammer comme la laine de verre par exemple...

4°)Les parasites :
Insectes et champignons sont les pires ennemis du bois. Les bois de construction , selon leurs utilisations et leurs expositions aux riques, respectent les classes de traitement ou de durabilité imposées. Certaines essences européennes, comme le Dou. C'est bien sûr le cas de toutes nos constructions.
Les termites sont essentiellement présent dans le Sud-Ouest de la France, ce qui n'empêche pas cette région d'être une des plus prolifique en terme de construction bois.Les termites se répandent progressivement dans toutes les régions, et celles-ci sont touchées à des degrés divers qui imposent des mesures variées. Toutes nos constructions comportent un dispositif préventif ou curatif anti-termites, et selon leur localisation géographiques, répondent au décret no 2006-591 du 23 mai 2006. Si votre commune n'est pas en zone infestée, mieux vaux privilégier un dispositif de surveillance avec des sondes dans le terrain. Évitant un couteux système préventif et curatif risquant d'être inefficace à moyen terme, vous serez ainsi informé et armé en cas de réelle attaque...Que les termites ne vous dissuadent pas: Elles s'attaquent de préférence au bois vermoulu et aux endroits insalubres...



Une implantation bioclimatique
diminue les factures de fonctionnement,
avec comme ici
en hiver des apports calorifiques gratuits !...
Mur 100% biologique et perspirant,
en panneau massif contrecollé,
et isolant laine de bois.
Ossature bois isolée avec
ouate de cellulose floquée.
VMC double flux avec
échangeur thermique.
En couverture aussi, le bois se substitue
avantageusement à des matériaux générant
polluants et émanation de gaz à effet de serre...
Le mélèze supporte de rester sans traitement en bardage.

Reproduction interdite. Tous droits réservés. Copyright 2004 à 2012  Eric PELOY ARCHITECTE DPLG
"Les Architectes du Bois". Eric Peloy EIRL d'architecture. 9 rue Benoit Malon 92150 Suresnes
Adresse Yvelines: 3 rue Eiffel 78306 POISSY cedex